Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, l’extension de la vaccination anti-covid-19 aux personnes fragiles, qui le souhaitent, dès le 18 janvier.

Après les résidents des Ehpad, les personnels soignants de plus de 50 ans, c’est au tour des personnes fragiles de pouvoir être vaccinées. Le Premier ministre, Jean Castex l’a annoncé lors de son intervention du jeudi 14 janvier.

Personnes fragiles

« Toutes les personnes ayant des risques de faire une forme grave de la maladie, quelque soit leur âge, peuvent être vaccinées à partir de lundi 18 janvier », a déclaré le Premier ministre. Notamment, celles souffrant d’insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d’un organe, les personnes sous traitement pour un cancer, ou celles atteintes de trisomie 21. Cela représente environ 800 000 malades.

Compte-tenu de la nécessité de s’assurer du respect des critères médicaux, ces patients devront avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge, précise le ministère.

700 centres de vaccination ouverts

Un numéro vert pour prendre rendez-vous est mis à disposition à partir de vendredi 15 janvier le : 0800 009 110 de 8h à 22h, 7 jours sur 7. Un site Internet est à disposition : sante.fr à partir de vendredi également, mais « tout le monde ne pourra pas prendre rendez-vous tout de suite », a averti Olivier Véran, lors de la conférence de presse de jeudi 14 janvier. 700 centres de vaccination seront ouverts dès lundi 18 janvier.

Un million de personnes devraient être vaccinées d’ici à fin janvier, d’après les projections du gouvernement.