Les marins-pêcheurs et professionnels de la mer pourront contracter une mutuelle santé prévoyance, avec des indemnités journalières incluses, proposée par Solimut Mutuelle Centre Océan. Françoise Maguet, chargée d’affaires, et Ghislaine Hervieu, administratrice et secrétaire, nous expliquent.

Qui est concerné par cette couverture ?

Françoise Maguet. Cette gamme, qui concerne les contrats collectifs obligatoires, va s’adresser dans un premier temps aux salariés sous le régime de la Sécurité social Enim, et aux non-salariés, comme les patrons-pêcheurs. Notre secteur d’approche intéresse les métiers de la pêche, surtout les petites catégories de navigation, comme la pêche côtière, à pied, et la culture marine avec ses ostréiculteurs, pisciculteurs, etc.

Ghislaine Hervieu. Tout le littoral français est concerné car ces métiers se déclinent du nord au sud. Certaines régions, comme la Bretagne, où exercent 30 % des pêcheurs français, le sont particulièrement. Le produit, qui sera prochainement proposé, a été créé par le groupe Solimut.

Que proposera concrètement votre produit ?

F. M.  Il est une nouveauté. Il répondra à un réel besoin car aujourd’hui, on sait que ces professions considérées comme dangereuses ont beaucoup de mal à se couvrir en matière de prévoyance. Et globalement, les assureurs refusent de s’engager sur ce qu’on appelle le maintien de salaire. Mais depuis 2005, les conditions de sécurité se sont grandement améliorées dans les métiers de la pêche, et les professionnels ont pris conscience qu’il fallait des équipements de protection individuelle.

G. H. Un marin-pêcheur dont le salaire est lissé sur l’année et qui touche 2 500 euros par mois ne paie des charges que sur une base forfaire (de 1 500 à 1 800 euros selon la catégorie). Aujourd’hui, en cas d’arrêt maladie ou d’accident du travail, il ne perçoit que 50 % de cette base comme revenu. Notre gamme va nettement améliorer cette couverture financière, car elle permettra au minimum de couvrir de 15 à 30 % des revenus du salarié. Le but est de proposer une garantie pour continuer à vivre décemment et sans drame pour la famille (comme loyer, crédits, éducation des enfants, etc.).

Quand votre gamme sera-t-elle disponible ?

F. M. Début 2021, nous proposerons ce contrat santé avec prévoyance incluse. Aucun questionnaire de santé ne sera demandé à l’adhésion.

G. H. Nous allons contacter les comités des pêches et les services sociaux maritimes pour expliquer notre démarche et nos garanties, parce que la souscription ne pourra pas pour le moment se faire individuellement.  

Propos recueillis par Michèle Cessou – Photo © DR