Le Truvada, médicament utilisé pour soigner les personnes malades du sida, sera utilisé en traitement préventif, a annoncé Marisol Touraine, ministre de la Santé.

Marisol Touraine, ministre de la Santé, a donné son accord pour que le Truvada soit donné en traitement préventif du sida. Ce médicament, utilisé pour les malades, a donc démontré son efficacité en prévention. La France est le premier pays européen à donner son accord. Les Etats-Unis l’ont fait il y a trois ans.

Ce médicament sera délivré sous contrôle médical et sera remboursé à 100 % a précisé la ministre. Heureusement, car 30 comprimés coûtent 500 euros !

A quelques jours de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre, cette annonce réjouit les associations et surtout les malades, pour lesquels chaque jour compte. D’autant que ce traitement, donné en prévention, est efficace pour les personnes qui ne sont pas infectées par le virus du sida et qui ont des relations sexuelles à risques, des relations non protégées avec des partenaires susceptibles d’être infectés. Le Truvada sera délivré par des médecins hospitaliers ou dans les centres de dépistage. Les patient sous Truvada seront suivis car le médicament présente des risques et des effets secondaires notamment sur le foie, les reins, le pancréas.

Chaque année, 6 000 personnes découvrent leur séropositivité.

Mais, on ne le dira jamais assez, le préservatif est le meilleur outil de prévention contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles (Mst).