L’aspirine pourrait avoir un effet préventif contre certains types de cancer, en particulier le cancer colo-rectal, selon une étude du Huntsman Cancer Institute (Utah).

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs émettent cette hypothèse, mais cette fois l’équipe de recherche a démontré que cet analgésique réduirait le niveau d’un produit chimique dans le sang considéré par les scientifiques comme une molécule qui favoriserait la formation de tumeurs.

Mais rien n’est gagné pour autant, car de nombreuses études, montrent, à l’inverse, que consommer trop d’aspirine pourrait entraîner des effets secondaires, en particulier des cas de saignement gastro-intestinal sévère.