Elle a été inauguré en présence de Pascale Boistard, secrétaire d’Etat à la famille.

Francine Bourot-Rossi compte parmi les premiers résidents de l’Ehpad de Cargese, ouvert le 4 mai 2016 par l’Umcs et inauguré en présence de la secrétaire d’Etat à la famille, Pascale Boistard. A Valle Longa Cargese, établissement d’exception donnant sur la mer, elle a retrouvé un de ses anciens voisins. « Ici, le personnel est aux petits soins. J’ai même appris à jouer aux dominos», lance-t-elle, guillerette. Il est 16 h 30 et Francine a rejoint Madeleine, Antoine et Paul dans la salle d’activit”s. Des personnes âgées qui, comme elle, se déplacent seules mais ont besoin d’un accompagnement dans les actes du quotidien. Cet après-midi, elle le passera avec eux, à écouter de la musique, participer à un jeu de société ou à un ateliercde coloriage. «L’idée est de faire vivre les lieux au rythme de nos hôtes », souligne Julie Garidacci, l’adjointe à la direction. «Francine, elle, est souvent en vadrouille» , la taquine-t-elle. Une amie l’accompagne en promenade à l’extérieur. « Pour aller manger des glaces à Sagone», ajoute l’intéressée, une étincelle de gourmandise dans les yeux. Après seulement un mois passé dans son nouveau «chez elle», où lui rend désormais visite son médecin traitant, la dame de quatre-vingt-onze ans semble avoir trouvé ses marques.Aux beaux jours, elle se plaît à s’attarder sur la terrasse, avant de regagner ses «appartements» . A terme, la capacité de Valle Longa Cargese, qui dispose de 24 lits aménagés dans des chambres chaleureuses et colorées, équipées de salles de bain privatives, est prévue pour passer à 60 hébergements. Les demandes se multiplient déjà, dépassant le canton de Sevi-Sorru-Cinarca. Preuve que l’Umcs a fait le bon choix en réalisant, en milieu rural, aprèscelui de Cauro, ce deuxième établissement au service du bien-vieillir.

Visites des lieux possibles en contactant

le 04 95 51 95 95.