Cet été, on se remet au sport

Voilà l’été et, pour certains, les vacances approchent. Cette année, elles sont plus attendues que jamais, après ces dix-huit mois de crise sanitaire, économique et sociale qui ont eu sur la plupart d’entre nous, physiquement et psychiquement, des effets délétères. Et si vous profitiez de ce temps retrouvé pour renouer avec votre corps et une activité physique rendue difficile durant les confinements en raison du recours massif au télétravail et à la fermeture de la plupart des centres sportifs ? On sait aujourd’hui que la mobilité est favorable, voire indispensable, à une bonne santé, comme en témoigne le développement en France – et même si beaucoup reste à faire – du « sport sur ordonnance » et la multitude d’études que deux jeunes journalistes, Léa et Vincent, ont rassemblé sur le site maladesdesports.fr qu’ils ont créé. Pour vous aider dans cette reprise d’activité, nous avons sollicité quatre coachs, Nordine d’Orléans, Marie de Grenoble, Sylvain de Mont-de-Marsan et Bernadette de Marseille. Ils vous présentent la discipline qu’ils enseignent : course à pied, natation, marche nordique et Pilates, détaillent les bienfaits que l’on peut attendre de ces différentes pratiques, ainsi que les précautions à prendre et les bons gestes à adopter. Alors, tentés?A vos marques, prêts… Partez ! Courir : « A n’importe quel âge, mais progressivement », Nordine Attab, coach sportif à Orléans (Loiret), consultant au Magazine de la santé, sur France 5. Se (re)mettre à la course? Bonne idée mais il faut il y aller progressivement. Sinon, on risque de se blesser, de s’écœurer et finalement d’arrêter. La course à pied est excellente à tout âge, à condition de doser son effort et de l’adapter à sa condition. Elle améliore la fonction cardiaque et les capacités respiratoires, augmente la masse musculaire et diminue la masse grasse. Elle fait travailler les jambes, les bras, les abdominaux et les lombaires. Je demande aux personnes que j’entraîne de se fixer des objectifs raisonnables, par exemple une ou deux fois par semaine. Avant de courir, il faut bien s’échauffer les jambes, mais aussi le haut du corps. Mon programme Pour commencer, je propose un programme de vingt à trente minutes, deux fois par semaine (sauf en cas de fortes chaleurs). La régularité est importante… On alterne quatre à cinq minutes de course avec deux minutes de marche pour récupérer. On doit pouvoir parler et ne pas être essouffé. En cas d’essouffement, il faut réduire le temps de course, marcher rapidement pendant une ou deux minutes en respirant profondément, puis se remettre à trottiner. On peut aussi commencer par dix minutes de marche, en accélérant progressivement, suivies de six fois deux minutes de course entrecoupées d’une minute de récupération en marchant. La récupération est à placer au même niveau que le travail. Elle fait partie intégrante de l’entraînement. La course à pied est un sport d’endurance. Inutile de courir à toute allure : courez de façon souple, sans crisper vos bras ou vos épaules. J’aime bien insérer des séquences d’étirements au milieu du programme, on

...

Ce contenu est réservé aux abonnés ou aux adhérents de la mutuelle.
Vous pouvez trouver le code d'accès dans l'édition papier de Viva Magazine, en bas de la page I du cahier central. Aperçu magazine


Veuillez vous identifier pour afficher l'article.

Connexion pour les abonnés ou les adhérents