Navigation article

Hôpital

120 000 patients évaluent la qualité de leur hospitalisation

Afin d'augmenter la satisfaction des patients, la Haute Autorité de santé a recueilli les réponses aux questionnaires envoyés aux personnes hospitalisées, quinze jours après leur sortie. Ainsi, ils ont pu faire part de leur avis sur la qualité de leur séjour. 17,6 % des patients ont participé au sondage : 24 % déclarent avoir une excellente opinion générale sur l'ensemble de leur séjour, 61 % une bonne opinion, 11 % une opinion moyenne et 4 % une opinion mauvaise ou faible.

La Haute Autorité de santé a mis en place un système destiné à améliorer les pratiques professionnelles des équipes soignantes et à informer les usagers et les patients. Quinze jours après leur sortie, les patients hospitalisés plus de 48 heures reçoivent, par mail, un questionnaire sur leur séjour. Anonymisé et sécurisé, il leur permet de s'exprimer sur différents aspects de l'hospitalisation, allant de l'accueil jusqu'à la sortie de l'établissement. Les réponses des patients permettent de calculer une note de satisfaction sur 100 pour chaque hôpital et clinique, publiée sur le site www.scopesante.fr.

Cette année, le taux de réponses au questionnaire a été de 17,6 %, soit plus de 120 000 patients. La Has souhaite réaliser de meilleurs résultats pour atteindre un objectif de 25 % de participation. Elle appelle tous les Français hospitalisés à faire entendre leur voix, et à se saisir de ce dispositif, qui n'est pas une enquête ponctuelle, mais est déployé en continu et de manière pérenne. Les patients ont, eux aussi, un droit d'expression. La Has ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : ces questionnaires motivent les équipes soignantes et, comme le dit Christian Saout, membre du collège de la Has, président d'honneur d'AidesS et ancien président du Ciss : « La santé est un service public. »

Quelques résultats

  • 84 % des patients ont jugé l'aide apportée bonne ou même excellente.

  • 76 % des patients ont souligné le calme et la tranquillité des chambres individuelles, contrairement aux chambres doubles, où 27 % des patients ont jugé leur satisfaction nettement moins bonne.

  • 23 % des patients trouvent la qualité des repas faible ou mauvaise.

  • La plupart des patients, soit 89 %, ont jugé leur intimité bien respectée.

  • 27 % des patients n'ont pas reçu d'explications spontanées sur leur état de santé.

  • 24 % des patients ont jugé la température dans leur chambre mauvaise, faible ou moyenne.

  • 25 % des patients ont jugé l'organisation de la sortie d'hôpital mauvaise, moyenne ou faible.

 

Esther Fromm

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction