A l’occasion d la Semaine européenne de la vaccination, du 23 au 29 avril 2017, l’assurance-maladie aide les adultes à savoir quand effectuer leurs rappels Dtp.

 

Quelles sont les maladies contre lesquelles je suis vacciné ? A quand remontent mes derniers rappels ? Est-ce que je suis toujours protégé contre le tétanos ? La Semaine de la vaccination est l’occasion de faire le point sur ses vaccins, en lien avec son médecin ou son pharmacien. 

Pour aider les adultes à prendre ce bon réflexe, l’assurance-maladie va adresser aux assurés1 un courrier – envoyé directement dans leur compte ameli – leur signalant qu’il convient d’effectuer leurs rappels contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (Dtp)2. Au total, ce sont plus de 900 000 personnes âgées de 25, 45 et 65 ans2, qui recevront ce message entre le 24 et 29 avril.

Etre protégé tout au long de la vie contre les maladies infectieuses à prévention vaccinale est essentiel : à titre d’exemple, entre 2008 et 2011, 36 cas de tétanos ont été déclarés en France, tous chez des adultes non vaccinés3.

Près d’une personne sur cinq (19 %) estime ne pas être à jour de ses vaccinations.

Plus d’un quart (28 %) des personnes de 15 à 79 ans ne connaît pas la nature de sa dernière vaccination, chiffre qui grimpe à 48 % parmi les 15-30 ans.

Source : Baromètre santé 2010 de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé.

 

Rappel du vaccin DTP des adultes : une vaccination à âge fixe depuis 2013 

Auparavant recommandé tous les 10 ans, le rappel de vaccination dTP chez les adultes se fait depuis 4 ans à âge fixe. Ces rendez-vous vaccinaux ont désormais lieu à l’âge de 25 ans, 45 ans, 65 ans, et ensuite tous les 10 ans, pour tenir compte de la baisse de l’efficacité du système immunitaire due à l’âge. A noter, pour les personnes de 25 ans, le rappel doit comporter la protection contre la coqueluche (vaccin dTcaP), ce que précise le courrier de l’Assurance Maladie destiné aux assurés de 25 ans.

 

Le remboursement des vaccins 

Les rappels des vaccins Dtp et Dtcap, sur prescription médicale, sont remboursés à 65 % par l’assurance-maladie. L’injection du vaccin est prise en charge dans les conditions habituelles : elle est remboursée à 70 % si c’est le médecin traitant qui la réalise lors d’une consultation, ou à 60 % si c’est une infirmière qui vaccine, sur prescription médicale. 

Bon à savoir : dans les centres de vaccination publics, c’est gratuit !

La vaccination et l’injection du vaccin sont proposées gratuitement dans les centres de vaccination publics. La liste des centres où la vaccination est gratuite est disponible dans les mairies, les agences régionales de santé (Ars) ou les conseils départementaux.

Assurés du régime général.

Repérer les assurés ayant déjà mis à jour leur vaccination de ceux ne l’ayant pas fait exige un travail de recherche poussée. C’est pourquoi, tous les assurés du régime général ayant 25, 45, et 65 ans disposant d’un compte ameli recevront un message de l’Assurance Maladie dans leur espace personnel.

Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’Institut de veille sanitaire du 26 juin 2012 / n°26 – Le tétanos en France entre 2008 et 2011.