Navigation article

Sécurité sociale

Plus de 10 millions de patients sont en affection longue durée

Un fléau qui ne cesse de progresser selon les chiffres de l'Assurance maladie.

Plus de 10 millions de patients sont désormais atteints par une affection de longue durée (ALD), selon les chiffres de l'Assurance maladie sur l'année 2016, publiés aujourd'hui dans le quotidien «Les Echos». Le nombre d'entrée en Ald ne cesse de s'accélérer. 1,3 millions en 2014, 1,4 millions en 2015, 1,6 millions en 2016.

Première pathologie, le diabète touche 2,6 millions de français. Mais ce sont les troubles cardiaques qui progressent le plus (+ 18,6 %) suivis par les tumeurs malignes (+17,1 %). Les affections psychiatriques de longue durée, hors démences de type Alzheimer, progressent elles aussi (+13,2 %) et touchent 1,3 million de personnes.

Les raisons à cette épidémie sont nombreuses. Le vieillissement de la population d'abord contribue grandement à ces mauvais chiffres mais pas seulement : la pollution, une alimentation déséquilibrée et la sédentarité auraient bien évidemment une responsabilité majeure.

En comptant les dépenses stricto sensu prises en charge par l'Assurance maladie à 100 % plus les patients souffrants des mêmes pathologies mais pas dans le dispositif Ald, les maladies chroniques représenteraient 94,5 milliards d'euros de dépenses pour l'Assurance maladie, la moitié de son budget. Sur la sellette, les maladies psychiatriques représentent 22,5 milliards d'euros de remboursements. 5 millions de personnes consomment des anti-dépresseurs ou des anxyolitiques sans être forcément inscrites en ALD.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction