Dans une tribune publiée dans le journal Libération, Thierry Beaudet, président de la Mutualité française, se prononce en faveur de la Pma pour toutes les femmes, et remboursée, au nom du principe d’égalité.

Aux côtés des femmes

Le recours à la procréation médicalement assistée (Pma) pour toutes les femmes, est une question d’égalité. « Egalité entre les femmes hétérosexuelles en couple qui ont ce droit et les autres (célibataires ou homosexuelles) qui n’en bénéficient pas ; égalité entre celles qui ont les moyens de partir en Belgique ou en Espagne pour y avoir recours et les autres, qui ne le peuvent pas », explique Thierry Baudet, dans sa tribune. Dans le prolongement de l’histoire des femmes et pour préserver leur santé, le président préconise une accessibilité à toutes et un remboursement de la Pma par l’Assurance maladie et les mutuelles. « Au nom de quoi, de quel dogme, de quelle croyance, les femmes seules ou vivant avec une autre femme, cotisant comme tout le monde, ne pourraient pas bénéficier des prestations de notre Sécurité sociale et de nos mutuelles ? » défend-t-il.

C’est aussi faire une place pour la reconnaissance de ces enfants nés grâce à une Pma à l’étranger (il y en aurait entre 2 000 et 3 000 par an) et dont l’adoption plénière par le parent qui n’a pas porté l’enfant relève trop souvent du parcours du combattant.

Le président des mutuelles de France rappelle que la question de la Pma doit être discutée avec sérénité au sein de nos institutions républicaines et dans le débat publique.