Viennoiserie, charcuterie, plats préparés, tous ces produits contiennent des additifs. Comment faire pour les éviter, sont-ils dangereux pour la santé ?

Difficile d’échapper aux additifs dans notre alimentation. Ils sont partout ! La charcuteries, les barres céréales, les plats préparés, les viennoiseries… tous ces produits en contiennent au moins un, et 53 % en contiennent au moins 3, d’après les conclusions de l’étude menée par l’Anses.

Les additifs les plus utilisés  :

  • l’acide citrique (E330), utilisé notamment comme régulateur de l’acidité, qui est mentionné sur 23 % des produits ;
  • les amidons modifiés, utilisés notamment comme épaississants, qui concerne 22 % des produits ;
  • les lécithines (E322), utilisées notamment comme émulsifiants, présentes dans 17 % des produits.

Quelles conséquences sur la santé ?

Bien que leur utilisation soit en baisse depuis une huitaine d’année, les additifs sont tout de même très présents dans nos assiettes. Les industriels n’arrivent pas à s’en débarrasser tant ils sont ancrés dans les habitudes de fabrication : meilleure texture, saveur relevée… tout est fait pour plaire au consommateur. Mais sont-ils dangereux pour la santé ? D’après les chercheurs de l’Anses, les plats contenant des additifs sont trop vite assimilés par l’organisme, on a tendance à en manger plus. Conséquence ? Cela fait augmenter la production d’insuline, ce qui peut provoquer, un surpoids, un diabète ou même de maladies cardiovasculaires ou des cancers. Les scientifiques redoutent aussi l’effet cocktail que procureraient les additifs dans l’ensemble de l’alimentation.

Aussi, il est préférable de cuisiner soi-même, des plats simples, plus sains pour la santé et souvent moins chers. Et, limiter sa consommation de sodas, sucreries, biscuits, qui sont truffés d’additifs. Un conseil : si la liste des ingrédients de votre produit est longue, mieux éviter de l’acheter.

L’Ong Foodwatch propose une pétition pour dire stop aux nitrites, ici.