Comment faire face aux virus, cet hiver, et particulièrement à celui de la grippe en pleine épidémie de Covid-19 ? Pour répondre à cette question, la Direction générale de la santé (Dgs) recommande la vaccination contre la grippe pour les personnes à risque.

Cet hiver, le virus de la grippe et celui de la Covid-19 vont vraisemblablement circuler en même temps. C’est pourquoi la Dgs recommande la vaccination contre la grippe pour les personnes fragiles. A savoir toutefois, le vaccin contre la grippe ne protège pas contre le coronavirus, mais cela permettra aux médecins d’éliminer le diagnostic de la grippe chez les personnes vaccinées. Cela évitera également l’engorgement aux urgences, dans les cabinets médicaux et les laboratoires qui réalisent les tests.

D’autre part, contracter la grippe et la Covid-19 expose le malade à des complications sévères qui pourraient le conduire à l’hôpital.

Depuis l’hiver 2019, il est possible de se faire vacciner contre la grippe en pharmacie.

Le vaccin contre la grippe, pour qui ?

Cet hiver, les personnes à risque devront se protéger contre la grippe. Qui sont-elles ?

– les personnes âgées de 65 ans et plus ;

– les femmes enceintes ;

– les patients souffrant de certaines pathologies chroniques ;

– les personnes obèses avec un Imc supérieur ou égal à 40 ;

– l’entourage des nourrissons de moins de six mois ;

– l’entourage des personnes immunodéprimées ;

– les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ou dans un établissement médicosocial d’hébergement ;

– les professionnels de santé, et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère.

8 000 à 14 000 personnes par an, au cours des trois dernières saisons, sont décédées de la grippe saisonnière.