89% des Français soutiennent la grève des urgences, d’après un sondage Odoxa pour Franceinfo et Le Figaro, 8. 64 % d’entre eux et 86 % des personnels hospitaliers estiment que le plan annoncé par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, n’est pas suffisant. L’étude révèle aussi que le personnel hospitalier est en plus mauvaise santé que les patients eux-mêmes.

En dépit du plan annoncé par la ministre de la Santé le 9 septembre dernier, 89 % des Français et 93 % des personnels hospitaliers soutiennent encore le mouvement de grève, entamé depuis plus de trois mois.

Le personnel hospitalier en mauvaise santé

L’étude démontre que les personnels hospitaliers sont plus malades que leurs patients. Parmi eux, ce sont les infirmiers et aides-soignants qui sont le plus atteints par les problèmes de santé (31 % contre 25 % pour les cadres de santé et personnels administratifs). D’autre part, un personnel sur 2 (48 %) est insatisfait au travail. C’est plus que les Français en général puisque 77 % d’entre eux se considèrent satisfaits.

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus interrogées par internet les 18 et 19 septembre, ainsi qu’auprès de 1082 professionnels de santé hospitaliers (du 18 au 24 septembre par internet).