Des médecins ont lancé ce jeudi une campagne de prévention contre les perturbateurs endocriniens. Présents dans la majorité des produits du quotidien, ces derniers sont accusés d’être la cause de plusieurs maladies.

L’association «Alerte des Médecins sur les Pesticides» a décidé de mobiliser les consommateurs en lançant ce jeudi une campagne de prévention sur les dangers des pertubateurs endocriniens, responsables de troubles hormonaux ou de pathologies plus graves comme le diabète et le cancer. On les trouve partout autour de nous dans les teintures pour cheveux, les produits ménagers, les rouges à lèvres et les vernis à ongles, mais encore dans les jouets en plastique. Ils sont aussi redoutables lorsqu’on fait réchauffer des aliments au micro-onde dans des récipients en plastique.

2000 médecins, généralistes, mais aussi gynécologues et endocrinologues, appellent  les femmes enceintes à être extrêmement vigilantes vis-à-vis des produits en contenant. Les fœtus sont particulièrement sensibles aux perturbateurs endocriniens, et donc plus sujets aux anomalies physiologiques. 

Ces professionnels vont afficher des messages de sensibilisation dans les salles d’attentes des cabinets médicaux et hôpitaux et distribuer des brochures sur des cas pratiques :« Je projette de refaire à neuf une chambre pour le bébé », mais aussi « J’utilise de nombreux produits d’entretien et des insecticides dans la maison. »

Ces guides préconisent, par exemple, l’utilisation de récipients en verre, la consommation d’aliments issus de l’agriculture biologique, ainsi que la cessation de l’utilisation d’insecticides et d’herbicides, entre autres conseils.