Depuis juillet, les agences limousine et périgourdine de la Mutuelle Solimut Centre Océan, jusqu’alors installées en centre-ville, ont pris leurs quartiers en périphérie.

«Cela facilite l’accès des adhérents qui viennent en voiture », lancent d’une même voix Laure Limousin et Sébastien Lesueur, respectivement conseillère à Limoges et conseiller à Notre-Dame-de-Sanilhac.
Si les agences ont perdu leur vitrine urbaine, elles ont gagné en proximité avec les acteurs économiques professionnels, ainsi qu’en qualité de réception. « Dans l’immeuble où je suis installé (1), tout est neuf, convivial, moderne et accueillant », confirme Sébastien Lesueur. Le bâtiment se trouve au cœur d’une zone d’activité économique où gravitent de nombreuses entreprises. « Au début, du fait du manque de signalétique, certains adhérents ont peiné à trouver mon bureau », reconnaît Sébastien Lesueur. Le balisage a été amélioré depuis. Les mardis et jeudis, il reçoit les adhérents individuels. Le reste de la semaine est consacré aux professionnels et à la prospection de nouveaux contrats. « Mais je reste toujours joignable sur mon portable » précise-t-il.

Développer le marché des entreprises
Le développement des contrats professionnels est aussi à l’origine des modifications intervenues à Limoges. Ainsi, Laure Limousin assure aujourd’hui une permanence pour les adhérents les mardis et mercredis. Les lundis, jeudis et vendredis sont davantage dédiés à la prospection auprès des entreprises, des associations, des communes, mais elle reçoit les individuels sur rendez-vous ces jours-là. « Mon bureau se trouve dans un espace de coworking duparc d’activités Imhotep (2), détaille- t-elle. C’est bien sûr un local fermé qui garantit toute la confidentialité nécessaire. Nos adhérents individuels restent au cœur de notre métier et de nos attentions, mais c’est l’évolution logique de notre métier que de développer le marché des entreprises. » La pérennité de la mutuelle passe en effet par cette évolution, en particulier depuis l’Accord national interprofessionnel (Ani) qui a généralisé la complémentaire santé de tous les salariés du secteur privé. L’autre rai- son qui explique ces réorganisations est le recours croissant des adhérents aux outils numériques. « Les comportements évoluent, confirme Laure Limousin. Les gens se déplacent moins en agence, et les échanges se font de plus en plus par e-mails, téléphone, plateformes en ligne, etc. » L’intégration des deux agences dans des univers d’entreprises est un atout pour faire découvrir la mutuelle et nouer des échanges privilégiés avec celles-ci. « Dès mon arrivée, explique Sébastien Lesueur, j’ai intégré le club d’entreprises du pôle et j’ai pu participer aux premières réunions. C’est vraiment un très bon moyen de nous présenter à des gens qui, bien souvent, ne nous connaissent pas du tout. » 

 

(1) Pôle santé CréVallée sud, impasse des Trois-Chênes,
24660 Notre-Dame-de-Sanilhac.
Tél. 06 07 63 02 87 ou 09 77 425 525 E-mail : sebastien.lesueur@solimut.fr Ouvert les mardis et jeudis, de 9 h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Lundi, mercredi et vendredi : sur rendez-vous.

(2) Parc d’activités Imhotep,
rue Marcel-Deprez, 87000 Limoges.
Tél. 0977425525ou0786060451 E-mail : laure.limousin@solimut.fr Ouvert les mardis et mercredis,
de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30. Lundi, jeudi et vendredi : sur rendez-vous.