Attentat de Nice : 24 postes créés dans les hôpitaux psychiatriques des Alpes-Maritimes

Trois mois après l’attentat de Nice, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, annonce le recrutement de 24 nouveaux professionnels dans les hôpitaux des Alpes-Maritimes pour assurer, sur le long terme, l’accompagnement psychologique des personnes traumatisées. La mesure sera financée à hauteur de 1,4 millions d’euros par le ministère.

 

Quatreétablissements bénéficieront de cette augmentation d’effectifs : 

  • l’hôpital pédiatrique Lenval et le centre hospitalier d’Antibes pour la prise en charge médico-psychologique des enfants et des adolescents ; 
  • le Chu Pasteur et le centre hospitalier Sainte-Marie pour la prise en charge médico-psychologique des adultes.

 24 professionnels supplémentaires rejoindront ces établissements :

  • 3 psychiatres ;
  • 6 psychologues ;
  • 1 médecin évaluateur et coordinateur ;
  • 4 infirmiers ayant une expérience en psycho-traumatologie ;
  • 1 éducateur ;
  • 1 agent administratif ;
  • 6 secrétaires médicaux ;
  • 2 vacations hebdomadaires pour la supervision.

En outre, les personnes traumatisées, blessées et/ou témoins de l’attentat, continuent de bénéficier, sur la base d’une prescription délivrée par leur structure d’accueil, de forfaits de 10 séances auprès d’un psychologue, remboursées chacune à 50 euros.