Navigation article

Sport

Le sport sur ordonnance est adopté par les députés

Le sport pourra être prescrit sur ordonnance par le médecin traitant aux patients atteints d'affections de longue durée (Ald).

L’amendement Sport sur ordonnance a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée nationale dans le cadre de la loi sur la modernisation du système de santé. Rejeté par le Sénat en octobre, il a finalement été voté par les députés. Cette mesure permettra aux médecins traitants de prescrire des activités physiques adaptées aux patients atteints d’affections de longue durée (Ald) qui pourront les pratiquer dans des centres labélisés.

En France, plus de 9 millions de personnes souffrent d’une des trente Ald reconnues (diabète, maladies coronariennes ou neurologiques, cancers, etc.).

L'activité physique est maintenant reconnue par les professionnels de santé comme une alternative thérapeutique non médicamenteuse efficace. Elle est prescrite par exemple pour les femmes ayant eu un cancer du sein, pour les hommes atteints d'un cancer de la prostate, les patients souffrant de diabète, de maladies chroniques ou victimes d’un accident cardiovasculaire.

Cet amendement adopté par les députés permettra aux médecins de réduire la prescription de médicaments et réduira les coûts de traitement pour l’assurance maladie.

Le but serait à terme de généraliser cette mesure à tous les patients.

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction