Navigation article

Seniors

Semaine bleue : honneur aux anciens

La Semaine bleue, qui a lieu du 3 au 9 octobre, est l'occasion de « Faire changer les regards sur nos aînés et leur donner la place qu'ils méritent, d'être reconnus dans la société ».

Les plus de 60 ans représentent aujourd'hui 20 % de la population française. D'ici à 2050, ils en représenteront près d'un tiers. La Semaine bleue, qui s'inscrit dans le prolongement de la journée internationale des personnes âgées qui a eu lieu le 1er octobre, se déroulera du 3 au 9 octobre dans toute la France. Elle a pour but de mettre à l'honneur le rôle des aînés dans notre société.

Quelle place pour nos aînés ?

D'après une enquête de l'Organisation mondiale de la santé (Oms), menée sur plus de 83 000 personnes réparties dans 57 pays, 60 % des personnes âgées ne se sentent pas respectées. Et les chiffres sont particulièrement mauvais dans les pays riches. Il existe donc une vrie discirmination envers les aînés. Ce qui a une répercussion négative sur leur santé physique et mentale.

« Cette analyse confirme que le racisme anti-personnes âgées est largement répandu, explique le Dr John Beard, directeur du département Vieillissement et qualité de vie à l’Oms. La plupart des gens sont totalement inconscients des stéréotypes qu'ils usent à l'encontre des personnes âgées. A l'image du sexisme et du racisme, il est possible de changer ces normes sociales. Il est temps d'arrêter de définir les gens par leur âge. »

Les anciens, une chance pour notre société

Les organisateurs de la Semaine bleue souhaitent mettre l'accent sur la chance que représentent les personnes âgées pour notre société. Et non pas un fléau ou une population à charge. En effet, les seniors sont au cœur d'une économie florissante, la « Silver Economy » qui profite à toute la collectivité, mais est-ce suffisant ?

Bernadette Puijalon, anthropologue et marraine de la Semaine Bleue 2016, le revendique : les personnes âgées ont davantage « besoin de liens que de biens ». « Faire société » est d'ailleurs le thème de l'événement cette année.

« - Faire société, c’est bénéficier d’un entourage avec lequel entrer en relation afin de pouvoir exister et se sentir utile aux yeux de l’autre et de pouvoir ainsi être reconnu dans sa singularité, dans sa différence.

- Faire société, c’est être en lien avec les autres générations, de manière à permettre à chacun de vivre pleinement son âge. Dans la solidarité.

- Faire société, enfin, c’est participer pleinement à la vie sociale de son territoire de résidence et contribuer ainsi à l’édification d’une société plus inclusive. L’engagement des retraités dans la vie associative n’est plus à démontrer. »

Ces messages signifient l'urgence à replacer le lien social entre les générations. La question du vieillissement de la population intéresse désormais la plupart des pays de notre planète.

Portail des personnes âgées.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction