Durant cette crise sanitaire, nombre d’entre nous se laissent abuser par les fausses infos dont sont submergés les réseaux sociaux. Comment les reconnaître et en arrêter la propagation ?

C’EST QUOI ?

Les fake news sont des fausses nouvelles ou des rumeurs qui circulent sur la toile et par le bouche-à-oreille. Cette désinformation ne date pas d’hier, mais l’avènement des chaînes d’info et des réseaux sociaux a ampli é le phénomène et en a accéléré la propagation. Pendant la crise du coronavirus, les fausses nouvelles ont même atteint un pic de 3,8 milliards de vues sur Facebook, d’après une enquête de l’Ong Avaaz (secure.avaaz.org).

COMMENT LES IDENTIFIER ?

Pour ne pas tomber dans le panneau, on se pose des questions : qui publie cette information ? S’agit-il d’un site able, comme ceux des autorités sanitaires ou de médias reconnus ? Intéressez- vous à l’auteur : est-il journaliste ? Médecin ? A-t-il déjà publié et où ? Ses autres écrits vous semblent-ils ables et objectifs ? L’article cite-t-il ses sources ou se contente-t-il de mentionner « une étude très sérieuse » ? L’information a-t-elle été publiée ailleurs (journaux reconnus, sites institutionnels) ? Les images ou les vidéos sont-elles récentes ?

DES SITES POUR VOUS AIDER

Pour s’y retrouver,de nombreux sites fiables peuvent vous apporter de l’aide. Le gouvernement a publié un guide pour débusquer les fausses informations : urlz.fr/dJAm. Plusieurs sites se sont spécialisés et les traquent dans tous les domaines : Hoaxbuster ; Info Hunter ;
les Décodeurs ; AFP Factuel ; CheckNews ; Vrai ou Fake.

Vous pouvez vous-même leur signaler une fake new. Enfn, sachez que le sigle Hon Code garantit le sérieux des informations véhiculées sur les sites de santé humaine. Vivamagazine.fr le possède depuis une quinzaine d’années.

BON À SAVOIR
Afin de lutter contre les fake news, Facebook, très attaqué pendant la crise sanitaire, a conclu des partenariats avec des médias spécialisés dans la véri cation de l’information, l’agence France Presse (AFP) et CheckNews (Libération).

À FUIR COMME LA PESTE
NE FAITES PAS CONFIANCE À : RealFarmacy, l’un des principauxs sites de mésinformation sur la santé.
Les deux sites français : ripostelaïque.com et lesmoutonsrebelles.com. Chacun d’eux génère des millions de vues et de partages sur Facebook. Le mieux est de vérifier la source de l’information avant de la relayer ou de la partager.