Navigation article

Système de soins

Qui sont les médecins en France ?

La Drees publie une enquête sur les médecins en France. On y apprend que cette population vieillit - un sur deux a 50 ans ou plus - et se féminise. Les spécialistes, les salariés et les remplaçants sont de plus en plus nombreux. Le nombre de généralistes lui, stagne. Enfin 11 % des médecins ont passé leur diplôme à l'étranger.

Au 1er janvier 2018, 226 000 médecins sont en activité en France, qu’ils exercent en activité régulière, en cumulant emploi et retraite, ou en tant que remplaçant. Parmi eux, on compte 103 000 médecins généralistes (45 % de l’ensemble) et 124 000 spécialistes. La psychiatrie (6,8 % des médecins), l’anesthésie-réanimation (5,1 %) et le radiodiagnostic et l’imagerie médicale (3,9 %) regroupent les effectifs les plus importants.

57 %, sont des libéraux (50 % des spécialistes et 66 % des généralistes), 46 % travaillent uniquement en libéral et 12 % ont fait le choix d’un exercice « mixte » (ils cumulent des activités salariée et libérale). De plus, 44 % des médecins exercent tout ou partie de leur activité à l’hôpital.

Depuis 2012, le nombre total de médecins a progressé de 4,5 %. C’est le dynamisme de l’évolution du nombre de spécialistes et du nombre de salariés d’autre part qui expliquent cette hausse. Au cours de cette période, le nombre de médecins généralistes a stagné (+ 0,7 %), tandis que les effectifs des spécialistes ont progressé de 7,8 %. Le nombre de libéraux a très peu augmenté (0,4 %) alors que celui des salariés (+11,1 %), et particulièrement des spécialistes salariés (+13,9 %), a fortement augmenté.

30 % des médecins ont plus de 60 ans

La moyenne d’âge des médecins actifs est de 51,2 ans : 47 % d’entre eux sont âgés d’au moins 55 ans (alors que c’est le cas de 18 % des cadres et professions intellectuelles supérieures) et 30 % d’au moins 60 ans. Les femmes représentent 46 % des médecins et sont majoritaires parmi ceux de moins de 60 ans.  11 % des médecins exerçant en France ont obtenu leur diplôme à l’étranger. Plus des trois quarts d’entre eux sont des spécialistes.

Les deux tiers des nouveaux médecins libéraux exercent en tant que remplaçants

Plus de 8 600 médecins se sont inscrits à l’Ordre au cours de l’année 2017. Parmi eux, 59 % sont des femmes, soit une part bien supérieure à celle qu’elles représentent parmi les médecins en activité (46 %). Cette proportion importante de jeunes médecins femmes, observée depuis plusieurs années, est à l’origine de la féminisation de la profession et du renouvellement des générations.

Parmi ces nouveaux médecins, 63 % sont salariés, soit une proportion nettement plus élevée que parmi les médecins en exercice (43 %). Ceux qui commencent leur activité en tant que libéraux travaillent pour les deux tiers comme remplaçants – à titre de comparaison, parmi les médecins installés, un médecin libéral ou en activité mixte sur neuf est remplaçant.

Parmi ces nouveaux inscrits, 15 % ont obtenu leur diplôme à l’étranger : 76 % sont des spécialistes et une proportion comparable (79 %) exerce uniquement en tant que salarié (contre 50 % et 60 % respectivement pour les diplômés en France). Ainsi, près des deux tiers de ces nouveaux arrivants sont des spécialistes salariés. 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Audition-vision

Trop de bruit au travail

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction