Les Françaises vivent en moyenne 5,9 ans de plus que les Français mais leurs années supplémentaires, ne sont pas vécues en bonne santé, d’après une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), publiée le 8 octobre dernier.

En 2018, l’espérance de vie des Françaises à la naissance était de 85,3 ans et pour les Français : 79,4 ans. Les femmes vivent donc plus longtemps que les hommes mais leur état de santé n’est pas satisfaisant dans les dernières années.

L’étude de la Drees, publiée le 8 octobre, révèle que leurs « années de vie supplémentaires », par rapport aux hommes, sont marquées par davantage de problèmes de santé ou de perte d’autonomie. Sur les 5,9 années de vie en plus, seulement 1,1 an est vécu en bonne santé. Pour mémoire, en 2017, le chiffre était de 1,9 an.

En Europe, en 2017, la moyenne de l’espérance de vie à la naissance pour les hommes était de 78,3 ans et pour les femmes de 83,5 ans.