Le vaccin contre la grippe est disponible le 6 octobre et ce jusqu’au 31 janvier.2018. Il est aujourd’hui le meilleur moyen de lutter contre cette maladie qui peut être grave voire mortelle.

Chaque année, en France, l’épidémie de grippe qui survient en automne et en hiver, touche entre 2 et 6 millions de personnes. En 2016, elle a fait plus de 14 000 décès, dont 90% de personnes de plus de 75 ans.

Une maladie qui peut avoir des conséquences graves

Le vaccin contre la grippe saisonnière est disponible le 6 octobre, et ce jusqu’au 31 janvier dans toute la France. C’est aujourd’hui, le meilleur moyen d’éviter cette maladie qui peut être grave et parfois mortelle. Elle a surtout des conséquences importantes chez les personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, femmes enceintes, personnes souffrant de maladies chroniques…), pour lesquelles il est pris encharge à 100% par l’Assurance Maladie. En tout, près de 12 millions de personnes sont concernées.

La composition du vaccin varie chaque année car le virus évolue.

Il est conseillé de se faire vacciner le plus tôt possible, avant la circulation active des virus. Le vaccin est efficace environ deux semaines après l’injection.

Selon l’Assurance maladie, la vaccination permet d’éviter environ 2 000 décès en moyenne chaque année.

Cette année, deux régions françaises (Nouvelle Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes), expérimentent la vaccination par des pharmaciens volontaires pour les personnes ayant déjà eu recours au vaccin grippal l’an dernier.