La généralisation du tiers payant, mesure phare de la loi de santé, est passée à l’Assemblée ce vendredi 27 novembre.

Malgré la fronde des médecins, le tiers payant généralisé est voté par l’Assemblée, ce vendredi 27 novembre. Cette mesure phare du projet de loi de santé porté par Marisol Touraine, qui vise à supprimer l’avance des frais d’une consultation chez le médecin, va se mettre en place progressivement d’ici à la fin 2017.

Les syndicats de médecins farouchement contre

Les médecins avaient manifesté leur opposition en fermant leurs cabinets à plusieurs reprises, prétextant une surcharge administrative, des retards de paiement des consultations par la Sécurité sociale, voire les rejets. La mesure a été vivement combattue par la droite à l’Assemblée (de nombreux députés sont eux-mêmes médecins…) arguant du fait que le tiers payant généralisé « déresponsabiliserait le patient ».

Les étapes du tiers payant

D’abord, les patients pris en charge à 100 % par l’assurance-maladie (maladies de longue durée, type diabète, femmes enceintes…) bénéficieront du tiers payant dès juillet 2016. Le dispositif doit ensuite être mis en œuvre par les professionnels sur la base du volontariat, pour tous les assurés à partir de janvier 2017, avant sa généralisation complète.

A noter que l’Assemblée a également voté, d’extrême justesse, l’instauration du paquet de cigarettes neutre.