Les liens entre le café et la santé sont régulièrement questionnés. Mais une méta-analyse européenne récente, publiée en mai, tranche en faveur des effets bénéfiques de la boisson originaire d’Ethiopie. 

On ne compte plus les études sur le café et la santé. Cette boisson consommée régulièrement par 8 Français sur 10 est-elle bonne ou néfaste pour la santé ? 

Selon une étude européenne publiée dans l’European Journal of Epidemiology, réalisée à partir de quarante études antérieures, le café apparaît comme excellent pour la santé (pour peu que sa consommation n’excède pas 4 à 5 tasses par jour). Mieux, boire 2 tasses par jour (même du café décaféiné) est bénéfique et permet d’augmenter notre espérance de vie.

Réduction des risques de cancer, diabète, maladie de Parkinson… 

Ainsi les buveurs de café affichent une meilleure santé du foie et du système circulatoire par rapport à ceux qui n’en boivent pas. Le café agit comme un antalgique sur les maux de tête. Associé aux antidouleurs comme le paracétamol ou l’ibuprofène, le café accentue même leurs effets de l’ordre de 40 %. 

Plus étonnant encore, la boisson réduit les risques de cancer (notamment le cancer de la prostate), diminue le diabète et ‘protège’ des maladies cardiovasculaires. Elle a également des effets bénéfiques sur la cirrhose hépatique et la maladie d’Alzheimer. Par ailleurs, plusieurs études montrent que la consommation de deux ou trois tasses de café par jour au cours d’une vie réduisent de 30 % les risques de développer la maladie de Parkinson. 

Cela dit, l’excès de café peut provoquer des tachycardies, de la nervosité, ou encore de l’agressivité. Et même si son effet est moins important que le thé, le café jaunit les dents. Si souvent, on associe mauvais sommeil et consommation de café, cela n’est pas vrai pour tous. La café ne perturberait le sommeil que pour une moitié d’entre nous.