Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé le 28 mai la phase 2 du déconfinement. La règle est désormais la liberté. Des restrictions demeurent toutefois en zone orange ou pour certaines activités.

Edouard Philippe s’en est félicité : « Les résultats sont bons sur le plan sanitaire et la propagation du virus est à ce stade sous contrôle », même s’il ne faut pas faire preuve de « désinvolture ». Le Premier ministre a tenu à remercier les Français de leur « rigueur » et leur « civisme » durant le confinement, mais appelle à rester vigilant car les hôpitaux sont toujours sous tension. Le nombre de personnes placées en réanimation est passé de 7 000 au plus fort de l’épidémie à 2 000. Cela représente encore 30 % de taux d’occupation, un chiffre important. Si plus aucune région n’est classée en rouge, certaines restent en orange comme l’Ile-de-France, Mayotte ou la Guyane. Cependant, la couleur verte ne veut pas dire que virus ne circule plus. Le Premier ministre appelle à utiliser l’application Stop Covid qui suscite la polémique en terme de libertés publiques, mais dont le Parlement a voté la mise en action. Elle sera téléchargeable dès le 2 juin à midi.

Télétravail

Il doit être maintenu quand c’est possible.

Scolarité

Rouvrir les écoles est une « urgence sociale et un impératif pédagogique », a déclaré Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale.

Ecoles : 80 % ont déjà été ouvertes en phase 1 et ce chiffre augmente chaque jour. 100 % seront ouvertes la première semaine de juin. Les règles sanitaires sont prolongées. Les classes ne pourront compter plus de 15 élèves. Le programme « sport santé culture civisme » sera organisé en parallèle afin d’accueillir les enfants autour d’un certain nombre d’activités.

Collèges : 95 % des collèges en zone verte ont été rouverts mais seules les 6 e et 5 e avaient repris la classe, soit 28 % des élèves. Désormais l’ensemble des collèges vont rouvrir et pour tous les niveaux en zone verte. En zone orange; la priorité sera donnée aux classes de 6 e et 5e puis les autres seront progressivement accueillies. Le protocole sanitaire est maintenu. Le dispositif « sport santé culture civisme » aussi.

Lycées : professionnels et généraux vont rouvrir en zone verte. En zone orange, les lycées professionnels vont rouvrir et accueillir au moins un niveau scolaire avec priorité aux élèves ayant des échéances d’examens,c’est-à-dire les terminales ou ceux passant leur Cap. Les lycées généraux devront mettre en œuvre des convocations à des entretiens individuels afin d’évaluer avec les élèves leurs projets d’orientation et les suivis de Parcours sup.

Pour les classes de 1re, l’épreuve anticipée de français sera validée par le contrôle continu.

Pour les élèves atteints de handicap, les classes Ulis seront rouvertes à 100 % à partir du 2 juin.

Restaurants, bars, cafés

Ils vont rouvrir dans tous les départements, mais devront appliqués les règles sanitaires : pas plus de 10 par table. Une distance d’un mètre entre les tables devra être respectée. Le port du masque sera obligatoire pour les personnels et les clients qui se déplacent. Dans les bars, la consommation debout n’est pas autorisée. Dans les départements orange, seules les terrasses pourront ouvrir le 2 juin. La situation sera revue le 22 juin.

Loisirs

Les parcs et les jardins étaient déjà accessibles en zone verte, ils le seront désormais dans toute la France, mais le regroupement reste limité à 10 personnes dans les lieux publics. Le port du masque pourra être imposé à la demande des maires. A compter du 2 juin, les lacs, plans d’eau, les plages et les musées sont rouverts dans toute la France. Dans les zones vertes, les salles de spectacles et de théâtre pourront reprendre leurs activités en respectant les protocoles sanitaires ; les gymnases, les salles de sports et les piscines seront rouvertes dès le 2 juin ainsi que les parcs de loisirs qui ne pourront accueillir plus de 5 000 personnes. Dans les zones orange, la situation sera étudiée le 22 juin. Les cinémas pourront reprendre leur activité au niveau national le 22 juin.

Les grands rassemblements dans les espaces de plein air ne pourront accueillir plus de 5 000 personnes. Les grandes salles de spectacle, de concert ou les boîtes de nuit restent fermées, tout comme les hippodromes et les stades. Les sports collectifs et de contact restent interdits au moins jusqu’au 22 juin, mais les professionnels pourront reprendre leur entraînement le 2 juin.

Hébergements touristiques

Les centres de vacances, les hébergements collectifs vont rouvrir en zone verte et les colonies de vacances pourront avoir lieu à partir du 22 juin.

Personnes vulnérables

Les personnes vulnérables doivent rester très prudentes. La vigilance doit rester maximale. Ce sont les malades chroniques, les personnes qui souffrent de surpoids ou âgées de plus de 65 ans, les plus exposés statistiquement. Pour ces personnes, les gestes barrières et la distanciation sociale doivent être scrupuleusement respectés.

Déplacements

En France : la limite de 100 kilomètres est supprimée

En Europe : les frontières seront rouvertes en Europe sans quatorzaine, mais avec la possibilité de mettre en place des conditions de réciprocité, si certains pays imposaient des conditions de quatorzaine aux Français

Hors Europe : le 15 juin, les pays européens décideront collectivement si les frontières seront rouvertes et quelles seront les règles de quatorzaine.