Covid-19 : un patient sur huit garde des symptômes à long terme

Covid long
Des symptômes persistent longtemps après l'infection au Covid-19 123RF©

Parmi les personnes qui ont contracté le Covid-19, une sur huit garde au moins un symptôme spécifique de cette maladie, de façon durable.

Une étude portant sur plus de 4000 patients atteints de Covid-19 et publiée dans la revue The Lancet démontre qu’une personne sur huit, garde à long terme l’un des symptômes caractéristique de cette maladie.

Covid long

Cette étude apporte de nouveaux résultats sur le front du Covid long. Elle permet de mieux comprendre le risque de persistance de symptômes durables après une infection au Covid-19.

Des symptômes qui durent

Quels symptômes ? Ce peut être une grande fatigue, des douleurs musculaires, abdominales, des difficultés à respirer, des troubles du goût, de l’odorat, des bouffées de chaleur ou de froid, une lourdeur dans les jambes…

« Chez 12,7% des patients, on peut attribuer ces symptômes au Covid-19″, trois à cinq mois après l’infection », précise l’étude.

En France, une étude de l’AP-HP avait démontré que la fatigue était l’un des symptômes qui durait le plus longtemps chez un malade infecté par le Sars-Cov2.

AP-HP

Cette étude publiée dans The Lancet, comporte certaines limites : qu’en est-il des autres symptômes comme un état dépressif, une confusion mentale dont avaient fait état d’autres recherches ?

A noter : l’étude réalisée au Pays-Bas, publiée le 5 août dans The Lancet a été réalisée sur plus de 4 000 personnes atteintes du Covid-19 et comparée à un groupe n’ayant pas eu le Covid.