Si la décrue continue et si le rythme de la vaccination se poursuit, les Français pourraient espérer passer des vacances tranquilles. Alors, vers un été sans Covid-19 ? Oui, si l’on en croit les prévisions de l’Institut Pasteur.

Les chercheurs de l’Unité de modélisation mathématique des maladies infectieuses de l’Institut Pasteur, qui ont publié une étude le 22 mai, « ne s’attendent pas à observer cet été de reprise importante de l’épidémie liée au variant B.1.1.7 », le variant britannique actuellement majoritaire en France.

Un été sans Covid ?

Se prépare-t-on à vivre un été sans Covid-19 ? Possible, si plusieurs conditions sont remplies. Et notamment si la décrue des nouvelles contaminations ainsi que le nombre des hospitalisations continue, jusqu’au 9 juin, d’après les chercheurs.

D’autre part, il est indispensable que le rythme de la vaccination se maintienne voire s’accentue d’ici à l’été, saison où l’on a remarqué que le virus circulait moins.

En revanche, si ces conditions ne sont pas réunies, un rebond épidémique n’est pas à exclure. Mais, ce dernier serait « plus petit que la 3e vague », expliquent les chercheurs qui pointe le risque d’une reprise cet automne.