Jean Castex, Premier ministre, l’avait annoncé fin août. La campagne de rappel de vaccination vient de démarrer dans les Ehpad. Cette dose supplémentaire a pour but de mieux défendre les plus âgés face aux variants.

Depuis lundi 13 septembre, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont autorisés à administrer une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 à leurs résidents.

Plusieurs études prouvent que l’immunité tend à baisser six mois après la première injection, surtout chez les plus fragiles.

Protéger les plus fragiles

Le 24 août dernier, la Haute autorité de santé (HAS) s’était prononcée en faveur d’un rappel de la vaccination anti-Covid pour les 65 ans et plus et les personnes atteintes de comorbidités augmentant le risque de formes graves de la maladie (et ce quel que soit leur âge). La première salve de rappel est donc en cours dans les Ehpad, dont les résidents ont été les premiers vaccinés. Cette troisième dose permet de booster la mémoire du système immunitaire et de mieux se protéger contre les variants, principalement le Delta.