L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) a enregistré une augmentation des signalements d’intoxication au cannabis par ingestion, particulièrement chez les enfants de moins de 2 ans.

 

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) veut alerter les professionnels de santé et le grand public sur les dangers liés à l’ingestion de cannabis chez les moins de 2 ans. Ces intoxications accidentelles, qui se produisent dans l’environnement familial ou au sein de l’entourage proche, sont très graves et conduisent le plus souvent à une hospitalisation de plus de 24 heures. En 2014, en France, l’agence a observé une hausse des signalements provenant des médecins et surtout des urgentistes. 247 enfants de moins de 10 ans ont été hospitalisés, ce qui représente 60 % d’augmentation par rapport à 2013. Les régions les plus touchées sont l’Ile-de-France, Paca et Rhône-Alpes.

Reconnaître les troubles

Les principaux signes symptomatiques d’une intoxication aiguë au cannabis peuvent être une somnolence avec des phases d’agitation, des vomissements, des tremblements, des convulsions, une détresse respiratoire, voire un coma. Si vous observez de tels signes chez votre enfant ou votre nourrisson, appelez immédiatement les structures d’urgences (Samu Centres 15).

L’Agence recommande aux profesisonnels de santé se retrouvant confrontés à des troubles neurologiques ou respiratoires inexpliqués chez un enfant ou un nourrisson à faire effectuer une analyse toxicologique pour rechercher la présence de cannabis.

Hausse de la consommation de cannabis en France

Cette hausse des intoxications pédiatriques se fait en parallèle de l’augmentation de la consommation de cannabis dans la population générale et sans doute également de celle des teneurs en tétrahydrocannabinol (THC) du cannabis qui sont de plus en plus élevées. Les moyennes des teneurs en THC ont ainsi été multipliées par 3 environ depuis 15 ans pour atteindre, en 2013, 17,4 % dans la résine et 12,6 % dans l’herbe.

A l’échelle internationale, cette augmentation des intoxications pédiatriques au cannabis semble être observée en Espagne, aux Etats-Unis, au Maroc, en Israël et en Italie.

L’Ansm rappelle qu’en vertu de l’article L3421-1 du Code la santé publique la consommation de cannabis est interdite en France.