On n’oublie pas de rester en forme en cette rentrée 2021. Et pour ce faire, le Pilates est une excellente discipline. « Pratiquée régulièrement, cette méthode agit sur la santé globale », explique Bernadette Bardy, ancienne athlète de haut niveau, diplômée d’État des métiers de la forme et de la natation. Elle enseigne à Marseille et nous prodigue ses conseils.

Particulièrement brutale, la crise du Covid a eu un impact très important sur la santé des Français. Le Pilates, en permettant de faire à nouveau attention à soi, peut être un moyen très efficace de se reconnecter avec son corps et d’évacuer le stress. Il s’agit d’une activité douce qui corrige en profondeur la posture et aide à prendre de bonnes habitudes corporelles.

Le Pilates vise à renforcer et à étirer le corps pour améliorer l’équilibre, la force musculaire, la flexibilité et la coordination.


La méthode qui porte le nom de son inventeur, Joseph Hubertus Pilates, est née dans les années 1920. Elle regroupe un ensemble d’exercices profonds destinés à gainer et renforcer la zone abdominale et les lombaires tout en exerçant des massages naturels des viscères. Elle utilise les torsions, les rotations, les inclinaisons, les flexions et les inversions qui facilitent la circulation. Lorsque l’on travaille un mouvement, c’est la structure du corps dans son ensemble qui gagne en mobilité et en souplesse, en particulier la colonne vertébrale.

Pour qui ?

La force du Pilates est qu’il est accessible à tous : hommes, femmes, enfants, personnes âgées – j’ai des élèves de plus de 80 ans –, femmes enceintes, sportifs aguerris ou sédentaires invétérés.

Pour pratiquer dans de bonnes conditions

  • Pour tous, une visite chez le médecin s’impose. Choisissez une tenue confortable et adaptée à l’activité choisie. Il existe des produits offrant un bon rapport qualité-prix.
  • Avant l’effort : échauffez-vous pendant au moins un quart d’heure pour préparer les muscles, les articulations et le cœur.
  • Après l’effort : étirez-vous pendant une bonne dizaine de minutes et n’oubliez pas le temps de récupération.
  • Hydratez-vous avant, pendant et après l’effort.
  • Quand il fait très chaud, évitez les efforts entre 11 et 16 heures. A vélo, en plus du casque, pensez à protéger vos yeux avec des lunettes de soleil afin d’éviter insectes et poussières.