Cette allocation pour les travailleurs modestes, remplaçant le Rsa activité et la prime pour l’emploi, a été lancée en janvier.

Ce nouveau dispositif d’aide aux travailleurs à revenus modestes lancé en janvier a remplacé le Rsa activité et la prime pour l’emploi (Ppe).
Le gouvernement avait initialement prévu que seulement la moitié des 4 millions de foyers éligibles (soit 5,6 millions de personnes) demanderaient la prime d’activité, et avait pour cela débloqué une enveloppe de 4 milliards d’euros pour 2016. Dans les faits, 1,8 million de foyers (contre 1,5 million en janvier), soit 2,16 millions de bénéficiaires, ont touché la prime d’activité en février.
La prime d’activité a notamment profité à 323 000 actifs de 18 à 24 ans. 14 % des inscrits de février ne touchaient aucune prestation de la Caisse d’allocations familiales (Caf) auparavant.