Navigation article

Social

Protection sociale : les Français comptent sur l’Union européenne 

A l’occasion des élections européennes, l’Uniopss, qui réunit les acteurs associatifs de santé et de solidarité, organise, en collaboration avec l’Uriopss Alsace-Lorraine, un colloque au Conseil de l’Europe de Strasbourg le 14 mars 2019. Objectif : saisir les enjeux européens pour les associations de solidarité et montrer leur rôle dans la construction de l’Europe sociale. Cet événement sera aussi l’occasion d’interpeller en direct des candidats de listes nationales aux élections européennes sur un certain nombre de priorités.

Selon les Français, l’amélioration des droits sociaux des Européens (droit du travail, protection sociale, système de santé...) doit faire partie des priorités de l’Union européenne dans les années qui viennent.

A ce titre, l’Union européenne est perçue comme un acteur légitime (71 % des Français considèrent qu’elle joue un rôle important en matière de protection sociale) et surtout crédible, car elle dispose déjà d’un bilan dans ce domaine (mise en place d’un Fonds social européen en faveur des régions, d’un cadre européen sur le temps de travail...).

Mais quand ils se projettent dans l’avenir, les Français expriment des attentes encore plus fortes : ils sont ainsi 80 % à souhaiter l’harmonisation des systèmes sociaux des différents pays européens en se basant sur les législations les plus protectrices, 60 % d’entre eux considérant d’ailleurs qu’il s’agit d’un objectif réaliste dans les dix ans à venir.

Sur la question sensible de la répartition des tâches entre l’Union européenne et les Etats, les résultats varient selon le domaine abordé. Les Français pensent ainsi majoritairement que la politique migratoire devrait être gérée à l’échelle de l’UE, tandis que la mise en place d’un salaire minimum européen (souhaitée par 89 % des répondants) et, plus encore, la gestion des systèmes de retraite en Europe, devraient l’être au niveau de chaque Etat.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction