Apparu en 2004, le moustique tigre est reconnaissable à ses rayures blanches et noires. Mais, c’est à partir de 2012 qu’il s’installe durablement en France. Aujourd’hui, il colonise 65% du territoire, selon le site Vigilance-moustiques. Comment s’en protéger ?

Le moustique tigre est bien présent en France, d’après le site Vigilance-moustiques qui se base sur les données officielles et les déclarations de particuliers. En 2020, 58 départements sont en rouge sur la carte, ce qui signifie que l’insecte y est implanté et actif. Par rapport à 2019, cela représente sept départements supplémentaires : la Charente, le Cher, les Yvelines, la Loire-Atlantique, la Haute Savoie, les Deux-Sèvres et la Vienne.

Comment s’en protéger ?

Le moustique tigre est silencieux et diurne, c’est-à-dire qu’il pique plutôt le jour (principalement le matin et le soir), alors que le moustique commun a plutôt tendance à piquer la nuit. Il est susceptible de transmettre la dengue,le chikungunya ou le zika. Il est indispensable de se protéger : porter des vêtements amples et couvrants, supprimer tous les points d’eau stagnante où prolifère les larves et d’utiliser des produits répulsifs.

Participez à la surveillance de la propagation du moustique tigre en signalant sa présence via le site signalement-moustique.anses.fr