Recommandations pour les fêtes, vaccination dès 5 ans : quelles sont les dernières mesures anti-Covid ?

Le Premier ministre détaille les mesures du Gouvernement contre le Covid-19. Capture écran site du premier ministre
Le Premier ministre détaille les mesures du Gouvernement contre le Covid-19. Capture écran site du premier ministre

Alors que la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 continue de se propager, le gouvernement vient d’annoncer ses recommandations pour les fêtes de fin d’année. Confinement et couvre-feu ne seront pas d’actualité. Toutefois, les mesures officielles ont été renforcées notamment sur la question de la vaccination.    

Plus de 50 000 cas recensés quotidiennement

A quelques jours des fêtes de fin d’année, l’épidémie poursuit sa progression. Le gouvernement vient de préciser les dernières mesures anti-Covid. Vendredi 17 décembre, depuis Matignon, le Premier ministre a tout d’abord détaillé les derniers chiffres de la contamination. Plus de 50 000 cas de Covid-19 sont comptabilisés chaque jour en France. Un bilan alarmant, qui confirme la propagation de la cinquième vague sur tout le territoire. Et l’arrivée du variant Omicron ne fait qu’aggraver la diffusion du virus. « Nous recensons déjà plusieurs centaines de cas », précisait Jean Castex. 

Les recommandations pour les fêtes

A la veille des fêtes de fin d’année, le Premier ministre a énoncé les recommandations gouvernementales prises lors du dernier conseil de défense sanitaire. Aucune mesure de confinement ni de couvre-feu n’a été préconisée. Jean Castex a préféré appelé « à la responsabilité de tous ». Sans détailler de nombre limité pour les regroupements. « Appuyons-nous sur le bon sens. Moins on est nombreux, moins on prend de risques », a-t-il ajouté. Tous les Français, vaccinés ou non, sont également invités à « se tester dans les heures précédant ces moments de fête ».

Concernant le réveillon du 31 décembre, aucun concert ni feux d’artifice ne pourra être organisé. Les municipalités devront annuler les festivités prévues. Par ailleurs, la consommation d’alcool sur la voie publique est interdite le soir du Nouvel An.

Intensification de la vaccination

La vaccination reste également le principal axe de lutte anti-Covid préconisé par le gouvernement. Le Premier ministre annonçait à ce propos que le délai pour le rappel vaccinal est désormais de quatre mois, au lieu de cinq auparavant pour la troisième dose. Lundi 20 décembre, la Haute Autorité de santé (HAS) a par ailleurs fait savoir qu’elle était favorable à la vaccination pour l’ensemble des enfants âgés de 5 à 11 ans. Non obligatoire, elle ne conditionnera pas l’obtention d’un pass sanitaire pour cette tranche d’âge. 

Mise en place du « pass vaccinal »

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé la transformation prochaine du pass sanitaire en « pass vaccinal ». Dès sa mise en place, probablement dans le courant du mois de janvier, seules les personnes disposant d’un schéma vaccinal complet pourront se rendre dans des lieux de loisirs, comme les cafés, les restaurants et les cinémas… Les tests PCR et antigéniques négatifs ne permettront plus d’y accéder. 

Contre les faux pass sanitaires actuellement en circulation, le gouvernement a averti « durcir les conditions de contrôle et de sanctions ». La dernière étude révélée par le ministère de l’Intérieur fait en effet état de 182 000 faux pass sanitaires interceptés depuis la mise en place du dispositif en juillet dernier.