Troisième dose : le rappel vaccinal en pratique

Troisième dose : le rappel vaccinal en pratique 123RF©
La troisième dose de vaccin anti-Covid est accessible à toute personne majeure. ©123RF

Comment connaître la durée de validité de son pass sanitaire ? Quand programmer son rappel vaccinal ? Où peut-on bénéficier de cette nouvelle injection ? Retrouvez toutes les modalités pratiques de la troisième dose.

A quel moment faire son rappel vaccinal ?

Depuis le 27 novembre 2021, la troisième dose de vaccin anti-Covid est accessible à toute personne majeure. Le temps d’attente après la dernière injection en date a par ailleurs été abaissé à cinq mois. Un délai qui peut être encore réduit pour les personnes dont le système immunitaire serait affaibli, avec un avis médical. Par ailleurs, pour les personnes vaccinées avec Janssen, une injection supplémentaire doit être administrée dès quatre semaines après l’injection, puis une dose de rappel cinq mois après celle-ci.

Quelle est la date de fin de validité de son pass sanitaire ?

Sur le site www.ameli.fr, un service en ligne permet de calculer la date à partir de laquelle son pass sanitaire ne sera plus valide. Avec les informations renseignées par l’internaute, sur la date de la dernière injection et le type de vaccin reçu notamment, Mon rappel Vaccin Covid calcule les échéances relatives au schéma vaccinal.   

Où se faire vacciner ?

Si les plateformes de prise de rendez-vous comme Doctolib et Vite Ma Dose sont encore prises d’assaut suite aux annonces gouvernementales concernant la troisième dose, le site internet www.sante.fr permet de retrouver les lieux de vaccination près de chez soi. En plus des centres dédiés, il est possible de recevoir une nouvelle dose dans les pharmacies, les laboratoires de biologie médicale, par les médecins de ville (généralistes, spécialistes, chirurgiens-dentistes et médecins du travail), ainsi que dans un cabinet infirmier ou chez une sage-femme…

Un vaccin à ARN messager

Pour les rappels vaccinaux, Pfizer ou Moderna peuvent être administrés de manière indifférenciée et quel que soit le vaccin utilisé lors de la précédente injection. L’essentiel est que la molécule soit l’ARN messager, ce qui est le cas pour les deux, Pfizer et Moderna. 

Lire aussi :
– 5ème vague de Covid : les annonces d’Oliver Véran 
– Covid-19 : comment contrer la cinquième vague ?