Tiers payant, lutte anti-tabac, droit à l’oubli pour les malades… la loi de santé a été adoptée le jeudi 17 décembre.

Le projet de loi santé a été définitivement adopté par les députés jeudi 17 décembre, après avoir été présenté en conseil des ministres le 15 octobre 2014.

Les principales mesures de la loi

Mesure phare de la loi et qui a fait couler beaucoup d’encre, la généralisation du tiers payant (plus besoin d’avancer les frais chez votre médecin) sera mise en place progressivement à partir de janvier 2016.

Autre victoire de la ministre de la Santé, Marisol Touraine,  la création du paquet de cigarettes neutre (pas de logo), qui fera son apparition chez les buralistes le 20 mai 2016. Seules les cigarettes mentholées disposeront d’un sursis jusqu’en 2020. Il sera également interdit de fumer en voiture si un mineur se trouve à bord.

Enfin, les « salles de shoot » ou salles de consommation, verront le jour pour accueillir les toxicomanes marginalisés. Ouverture prévue pour la fin mars 2016.

En revanche, la ministre a dû plier face au lobby du vin et s’est vu imposer un assouplissement de la loi Evin. Elle a dû aussi renoncer à la vaccination faite par les pharmaciens.

Enfin, le « droit à l’oubli » pour les anciens malades du cancer souscrivant une assurance ou un emprunt a été adopté, mais ne satisfait pas complètement les associations de malades.