La Journée mondiale de la vue, le 14 octobre, est l’occasion de s’occuper de ses yeux. Grands et petits sont concernés. Plusieurs opérations de prévention et de dépistage seront menées auprès du grand public, partout en France, le jour même et durant la semaine.

L’événement est organisé pour la cinquième année consécutive, par l’Union nationale des aveugles et déficients visuels (Unadev) et concerne le grand public.

Des animations gratuites pour tous

L’Unadev propose au grand public de réaliser gratuitement, sur rendez-vous, un dépistage des facteurs de risque du glaucome dans 14 centres Point Vision répartis en France. Informations ici.

A Perpignan, le Bus du glaucome de l’Unadev sera présent le 14 octobre dans la ville. Pour ceux qui ne peuvent pas venir le 14, le bus offrira aussi un dépistage le 13 octobre pour le grand public. Informations ici.

Le Bus du Glaucome

Journée Mondiale de la Vue.

La recherche avance

A l’occasion de cette journée mondiale, l’Inserm revient sur deux études récentes.

Thérapie génique : redonner la vue à des patients atteints d’une maladie rare

Une première étude publiée dans la revue Science Translational Medicine en décembre 2020, relate un traitement reposant sur une nouvelle approche de thérapie génique, ouvrant des perspectives pour le traitement des patients atteints de neuropathie optique de Leber, une maladie héréditaire qui se manifeste par une baisse brutale et bilatérale de la vision pouvant conduire à la cécité.

« Elle est causée par des mutations de l’ADN mitochondrial qui affectent la production de la protéine ND4. Cette perte visuelle intervient généralement chez l’homme jeune sur un œil puis quelques mois plus tard sur le deuxième œil. Cette maladie de l’œil touche plus de 5 000 personnes en France. »

Inserm

La thérapie génique est une stratégie thérapeutique qui consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules pour soigner une maladie.

L’équipe a développé une approche innovante qui consiste à ajouter au gène des séquences d’ADN dites « séquences d’adressage ».

Inserm

Thérapie optogénétique : un patient récupère partiellement la vue

Plus récemment, dans une étude publiée dans la revue Nature Medicine en mai 2021, une équipe de recherche a mis en évidence les résultats prometteurs d’un essai clinique ayant permis à un patient aveugle, atteint de rétinopathie pigmentaire à un stade avancé, de retrouver partiellement la vue grâce à la thérapie optogénétique.

La rétinopathie est une maladie génétique dégénérative de l’œil qui se caractérise par une perte progressive et graduelle de la vision évoluant généralement vers la cécité.

Un essai clinique qui marque donc une étape importante dans le développement de thérapies géniques indépendantes des mutations pour traiter les dégénérescences rétiniennes héréditaires.