Viva s’associe à la centaine de médias qui ont signé un manifeste pour la liberté d’expression, à l’appel de Riss, directeur de Charlie Hebdo.

C’est la première fois qu’autant de titres, qui défendent souvent des points de vue parfois divergents, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle.

Pourquoi ? Parce qu’en 2020 « des médias sont ouvertement désignés comme cibles par des organisations terroristes internationales. Des Etats exercent des pressions sur des journalistes français “coupables” d’avoir publié des articles critiques. La violence des mots s’est peu à peu transformée en violence physique », peut-on lire dans cette lettre ouverte.

Cet appel a été relayé par l’Association nationale de la presse mutualiste (Anpm) et le Syndicat de la presse sociale (Sps), dont Viva est membre.

Le manifeste rappelle l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, intégrée à notre Constitution : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ». Cet article est immédiatement complété par le suivant : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. » Aujourd’hui, plus d’une centaine de médias signent et publient une « lettre ouverte à nos concitoyens », à l’initiative de Riss, directeur de la publication de Charlie Hebdo.

Aujourd’hui, poursuit le manifeste « nous avons besoin de vous. De votre mobilisation. Du rempart de vos consciences. Il faut que les ennemis de la liberté comprennent que nous sommes tous ensemble leurs adversaires résolus, quelles que soient par ailleurs nos différences d’opinions ou de croyances. Citoyens, élus locaux, responsables politiques, journalistes, militants de tous les partis et de toutes les associations, plus que jamais dans cette époque incertaine, nous devons réunir nos forces pour chasser la peur et faire triompher notre amour indestructible de la liberté. »