En France, 38 contaminations sont actuellement recensées. 2 personnes sont décédés. Le virus gagne du terrain en Europe. En Italie, on déplore 12 morts et plus de 400 cas de contamination. Elle est devenue le pays européen le plus touché. Au niveau mondial, le covid-19 a fait 2873 morts. 83853 personnes sont touchées dans 56 pays. Le Nigéria, premier pays du continent africain vient d’être à son tour touché.

En France, deux patients sont décédés suite à une contamination au covid-19 et un foyer de douze personnes, sans doute en contact avec le premier patient décédé dans l’Oise, a notamment été repéré. En dehors de la Chine, les principaux foyers d’infections désormais recensés sont l’Italie, la Corée du Sud et surtout l’Iran avec 26 morts et 245 cas confirmés (un chiffre probablement très en deçà de la réalité). L’Organisation mondiale de la santé (Oms) juge « très préoccupante l’augmentation soudaine de tous ces nouveaux cas » mais ne parle pas encore de pandémie.

Une grande étude du centre chinois de contrôle des maladies menée sur 45 000 cas infectés, montre que ce sont les personnes âgées entre 40 et 69 ans qui sont les plus touchées par le virus (60,8%). Les plus de 70 ans représentent 12% et les moins de 40 ans 27,2%. 80% des personnes décédées ont au moins 60 ans, 0,9% étaient des personnes en bonne santé et 10% des cas avaient une maladie cardiovasculaire. En revanche, les enfants sont les moins touchés sur les 417 infectés, aucun n’est décédé.

Prévention avant tout

La France dispose de plans, en cas de pandémie, actualisé en 2011 après la l’épidémie de la grippe H1N1. Ce plan n’a pas été activé pour l’instant. Mais le ministère de la Santé a mis à disposition, un guide méthodologie pour accompagner les personnels de santé.

La prévention reste de mise comme toujours en cas d’épidémie. La meilleure façon de se protéger est d’adopter les « gestes barrière », la meilleure façon de se protéger soin et son entourage, c’est-à-dire : se laver les mains plusieurs fois par jour, éviter de se serrer la main ou de se faire la bise pour se dire bonjour, se couvrir la bouche ou le nez en cas de toux ou éternuements et maintenir une distance de sécurité d’un mètre avec les personnes qui vous semblent présenter des symptômes comme la fièvre, la toux ou des difficultés respiratoires. 

Beaucoup de Français se précipitent pour acheter des masque mais il faut savoir que ces derniers ne sont utiles que pour les personnes déjà infectées.

D’autre part, le ministère des Affaires étrangères déconseille les voyages en Chine et en Italie sauf « raison impérative ». La province de Hubei, foyer du coronavirus, est une zone « formellement déconseillée » et classée « zone rouge ».

Suivez le bilan actualisé en temps réel du coronavirus sur la carte interactive