Navigation article

Environnement

Pollution dans les villes : les bons et les mauvais élèves

Le magazine Bonheur et santé dresse un panorama des 10 villes françaises les plus polluées en 2018.

Accidents vasculaires cérébraux (Avc), pathologies respiratoires ou pulmonaires, cancers..., la pollution causerait en France plus de 40 000 décès par an. L'air dans les villes est particulièrement en cause.

Où l'air est-il le plus irrespirable ? Le magazine en ligne Bonheur et Santé a dressé un classement des dix villes françaises les plus polluées.

Lyon-Marseille-Paris : les plus polluées

Lyon est la ville la plus polluée, d'après le classement de Bonheur et santé, avec des pics de pollution record, des taux très élevés de particules fines dans l'air et des sites industriels fortement polluants. Lyon est l’une des villes françaises où les seuils de particules fines sont les plus élevés. « Elle a connu plusieurs épisodes de pics de pollution en 2017 malgré certaines mesures. Par endroit, on retrouve également des traces d’arsenic et de fort taux de nitrates dans l’eau », indique l'enquête. La ville de Villeurbanne, dans la métropole lyonnaise, est également pointée du doigt pour atteindre « des seuils critiques en ce qui concerne les taux de dioxyde d’azote et de particules PM10 ».

Marseille, en plus d’une pollution classique liée au transport routier, connaît de forts taux de pollution liés au transport maritime, sans compter les incidents liés aux carburants. C’est elle qui enregistre le plus fort taux de particules fines dans l’air.

Le climat est aussi en cause : les températures élevées ont tendance à augmenter le taux de pollution dans l’air. Sans oublier la brise marine qui renvoie les pollutions à l’intérieur des terres.

Les transports en communs sont assez peu développés dans la capitale phocéenne : une unique ligne de bus électrique, aucune mesure incitative en cas de pic de pollution avérée : ni vignette, ni circulation différenciée.

Quant à Paris, la grande majorité des problèmes de qualité de l’air viennent du trafic routier. Elle est la première ville française en ce qui concerne les sites de déchets radioactifs,

Après le trio de tête suivent la ville de Roubaix (Nord), avec 38 sites contaminés au plomb et aux hydrocarbures et un taux de particules fines au-dessus des normes. En cinquième position se situe Strasbourg (Bas-Rhin) avec 40 sites pollués. Viennent ensuite Lille (Nord), Nice (Alpes Maritimes), Grenoble (Isère), Reims (Marne) et Le Havre (Normandie).
A noter que la ville de Pantin (Seine-Saint-Denis) enregistre un record de concentration de particules fines dans l’air, avec 36 µg/m³.

En revanche, Brest, Limoges ou encore Vannes sont classées comme étant de bons élèves avec une qualité de l'air très correcte tout au long de l'année.

Villes les plus polluées en France en 2018

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Audition-vision

Trop de bruit au travail

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction