La grippe n’est pas une maladie anodine et la meilleure façon de s’en protéger est de se faire vacciner. La saison 2018-2019 a été marquée par une épidémie grippale sévère malgré sa courte durée de 2 mois et à cause d’une couverture vaccinale insuffisante, d’après les derniers résultats parus dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh).

La grippe qui a sévit l’hiver 2018-2019 a été particulièrement virulente. Deux virus principaux ont circulé : le A(H3N2) et le A(H1N1), dans un contexte de couverture vaccinale insuffisante et d’efficacité vaccinale variable selon les virus, d’après les derniers résultats de Santé publique France publiés dans le Beh.

La grippe, une maladie contagieuse qui peut être grave

La grippe, cette maladie virale très contagieuse sévit de décembre à avril et touche en moyenne 2,5 millions de personnes, chaque année. En 2019, l’épidémie de grippe a débuté début janvier, a atteint son pic au cours de la première semaine de février et s’est terminée fin février, soit 8 semaines d’épidémie. Ce qui est relativement court. On a observé un nombre élevé d’hospitalisations et des cas graves admis en réanimation. Cette épidémie a été marquée par une surmortalité importante compte tenu de sa courte durée, avec environ 8100 décès.

Prévention

La couverture vaccinale est toujours insuffisante en France, bien qu’en légère hausse (estimée par Santé publique France à 46,8% chez les personnes ciblées par la vaccination antigrippale). Pourtant, la vaccination chez ces dernières (personnes âgées, obèses, malades chroniques, femmes enceintes), « complétée de mesures barrières afin de limiter la diffusion du virus dans l’entourage est la meilleure des prévention », assure Santé publique France.

Nouveauté : cette année, pour les personnes à risque, la vaccination sera possible en pharmacie.


Pour se protéger et protéger son entourage, il est recommandé de se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, de porter un masque quand on a un syndrome grippal (limiter la diffusion du virus lors de la toux et des éternuements), de se couvrir la bouche et le nez avec le coude ou un mouchoir en cas de toux et d’éternuement, d’utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter et de limiter les contacts avec les personnes malades.