Le Président de la République, Emmanuel Macron a annoncé le remboursement d’un forfait de 10 séances chez le psychologue, pour les enfants et les adolescents, en souffrance.

Après le « chèque psy » pour les étudiants, voici annoncé, le forfait de 10 séances remboursées à 100%, pour les enfants et les adolescents, sur prescription médicale.

En pratique

Ce forfait permettra, à partir du 15 mai, le remboursement à 100 % par l’Assurance maladie, de 10 séances de psychologue en ville pour des enfants et adolescents de 3 à 17 ans, en souffrance psychique. Il sera « activable » tout au long de la crise, auprès de psychologues en ville, partenaires listés sur une plateforme et dans le cadre du parcours de soins, c’est-à-dire prescrit par le médecin traitant. Ce dispositif pourrait concerner, d’après le Gouvernement, jusqu’à 400 000 enfants et adolescents, d’ici à la fin de l’année.

Depuis le début de la crise sanitaire, les pédiatres et pédopsychiatres alertent sur l’état dégradé de la santé mentale des plus jeunes. Déjà en sous-effectifs, ces professionnels de santé sont particulièrement débordés depuis la deuxième vague, avec des demandes de prise en charge pour des dépressions, des troubles alimentaires, des repli sur soi ou encore des refus d’aller à l’école. Ces séances permettraient de soulager les enfants et les adolescents, en difficulté. Mais, ce forfait psychologique d’envergure nationale n’a pas vocation à être pérennisé.

Notons qu’aujourd’hui, il faut en moyenne 6 mois pour obtenir un rendez-vous pour un enfant ou un adolescent, dans un centre médico-psychologique.

A lire sur notre site

Interview de Marie-Rose Moro, directrice de la Maison de Solenn à Paris.

Depuis 2018, l’Assurance-maladie expérimente déjà la prise en charge de séances de psychothérapies.