Navigation article

Photo Rea
Santé

Se faire vacciner, c’est se protéger et protéger les autres

La Semaine européenne de la vaccination, créée à l’initiative de l’Oms, se tient du 25 au 30 avril. Le thème de l’édition 2016 de la Semaine européenne de la vaccination souligne l’impact positif non seulement personnel, mais aussi collectif et altruiste de la vaccination : en se vaccinant, on protège aussi les plus petits et les plus fragiles de son entourage.

A partir de données épidémiologiques, l’Invs a pu estimer le nombre de cas, de décès ou d’hospitalisations qui auraient pu être évités grâce à la vaccination. A titre d’exemple, entre 2008 et 2014, la rougeole a ainsi connu une flambée épidémique, causant 34 complications neurologiques et 10 décès. Dans le cas des infections invasives à méningocoques C, les données montrent que parmi les 569 cas déclarés à l’Invs entre 2011 et 2015, 255 sont survenus chez des sujets non vaccinés âgés de 1 à 24 ans, population pour laquelle la vaccination est recommandée et que 25 décès, potentiellement évitables grâce à la vaccination, ont été constatés. Or, tous ces cas et ces complications auraient pu être prévenus par une meilleure couverture vaccinale.

La ministre de la Santé a souhaité la création d’un site public d’information sur la vaccination. En effet, bénéficier d’informations fiables est essentiel pour comprendre, en toute connaissance de cause, pourquoi il est indispensable de se faire vacciner.

L’Inpes met donc en ligne la première étape du site d’information www.vaccination-info-service.fr à l’occasion de la Semaine de la vaccination. Dans cette première version, l’internaute trouvera des explications simples sur la vaccination et des réponses aux questions les plus courantes : à quoi servent les vaccins ? Comment fonctionnent-ils ? A quel âge faut-il les faire ? Comportent-ils des risques? Quelle est la différence entre les vaccins obligatoires et les vaccins recommandés ?...
Cet espace numérique donne aussi des conseils pratiques sur le calendrier des vaccinations, le carnet de vaccination, la conservation des vaccins, les lieux et les personnes habilités à vacciner.

Par ailleurs, durant toute la semaine, du 25 au 30 avril, de nombreux acteurs de la vaccination (centres de vaccination, centres de protection maternelle et infantile, pharmaciens, médecins, établissements de santé, organismes d’assurance-maladie, etc.) se mobilisent et organisent, à destination du public et des professionnels de santé, des conférences, des débats, ou des séances gratuites de vaccination...

www.vaccination-info-service.fr

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé
Système de soins

Les urgentistes en colère

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction