<!–[CDATA[

Modernisation des processus démocratiques, parité, digitalisation, promotion de la santé et toujours plus de prévention… Eric Abriol, secrétaire général, présente les réalisations et les projets de Mutuelle Entrain. 

Pour quelle raison et comment Mutuelle Entrain a-t-elle lancé une campagne de mutualisation ?

Concernant la mutualisation, nous avons l’objectif d’atteindre 100 000 adhérents à l’horizon 2020. Pour cela, nous avons revu en profondeur notre activité « mutualisation » à l’échelle nationale, alors qu’elle était auparavant essentiellement organisée dans chaque section du territoire. Ensuite, nous nous sommes intéressés aux sites où l’on trouve de nombreux cheminots et dans lesquels nous sommes encore trop faiblement implantés. Cela nous a permis d’identifier trois territoires avec un potentiel d’adhésion important. Il s’agit de Lille, Lyon et Paris. Nous concentrons nos efforts pour faire connaître notre mutuelle aux cheminots de ces trois secteurs.

Mutuelle Entrain va aussi fréquemment à la rencontre des cheminots pour de parler prévention. Quelles sont les dernières campagnes menées ?

Depuis toujours, la prévention est le cheval de bataille de Mutuelle Entrain. Elle la pratique sur le terrain, au plus près des cheminots. A la fin de cette année, nous nous sommes impliqués dans trois campagnes nationales de santé publique. Il y a eu Octobre rose pour la sensibilisation au dépistage du cancer du sein. En novembre s’est déroulé le Mois sans tabac, et en décembre, nous participons au Sidaction en partenariat avec l’association Gare !. En adhérant à notre mutuelle, les cheminots, au-delà de la complémentaire santé, adhèrent aussi à un projet de société porté par les équipes – élus et salariés – de Mutuelle Entrain

De nouveaux délégués de section vont être élus en 2019. Quels enjeux vont marquer ces élections ?

Afin de moderniser le processus démocratique, nous lançons le vote électronique, sans pour autant nous couper complètement du traditionnel bulletin papier. Les adhérents seront invités à voter sur un site Web dédié, également accessible sur mobile. Cette modernisation répond à des objectifs environnementaux, économiques et de simplification. Nous espérons une hausse du taux de participation, qui est déjà remarquable : il s’élève à 40 %. Ainsi, nous faisons encore grandir Mutuelle Entrain 2.0.

Un autre enjeu concerne la parité…

En 2021, les conseils d’administration auront l’obligation légale d’être composés d’au moins 40 % de femmes. Et l’échéance approche. Notre conseil d’administration est déjà féminisé, mais ne perdons pas de vue que c’est à partir du socle de la démocratie mutualiste – soit les délégués de section – que l’on parviendra à féminiser plus encore les instances de la mutuelle. C’est dès ce premier échelon que nous devons travailler la parité pour être efficaces.

Que pouvez-nous dire sur l’appli santé en préparation pour les adhérents de Mutuelle Entrain ? Prev’entrain, outil ludique et interactif s’appuiera sur un scoring santé individuel pour délivrer à chacun des conseils et des informations personnalisés. Parce que nous sommes tous uniques et différents, Mutuelle Entrain met la puissance de l’action collective au service de chaque individu. (lire page ci-contre)

 

Propos recueillis Alexandra Luthereau

]]>