TÉMOIGNAGES – Le sport les a sauvés

Pratiquer une activité physique changer radicalement une vie. © Getty images

Handisport, sport adapté, course à pied pour lutter contre l’alcoolisme, karaté pour les femmes victimes de violences… Pratiquer une activité physique peut changer radicalement une vie, voire la sauver, comme en témoignent ces différentes personnes que nous avons rencontrées.

Théo Curin : « La natation m’a aidé dans mon combat contre le handicap »

Théo Curin.

Théo Curin, 23 ans, est nageur de haut niveau. Amputé de ses quatre membres à l’âge de 6 ans à la suite d’une méningite foudroyante, le jeune homme n’a jamais renoncé.

Comment le sport est-il arrivé dans votre vie ?

Théo Curin : Après ma maladie, j’ai d’abord commencé par pratiquer le basket-fauteuil. Auparavant, je n’étais pas très sportif, mais j’ai voulu tenter. A l’âge de 13 ans, j’ai intégré le pôle France handisport de natation à Vichy. J’ai très rapidement disputé mes premiers championnats de France et participé aux Jeux paralympiques à 16 ans. Puis tout s’est enchaîné, je suis devenu double Champion du monde en 2017. Deux ans plus tard, aux Championnats du monde à Londres, j’ai gagné la médaille de bronze.

En 2020, vous quittez les bassins pour vous lancer vos propres défis… 

Théo Curin : Je suis constamment en quête de nouveaux objectifs et mon handicap me pousse à me surpasser. J’utilise mon parcours atypique comme fil conducteur. Cela m’aide pour surmonter les obstacles. J’ai la chance d’être soutenu par ma famille et par mes amis. Cependant, en 2020, suite à des problématiques dans ma catégorie de handicap, je n’avais plus aucune chance de remporter d’autres médailles. C’est pourquoi j’ai décidé de me lancer des défis.

En 2021, par exemple, j’ai traversé le grand lac Titicaca à la nage (110 kilomètres) en totale autonomie, avec la nageuse Malia Metella et l’éco-aventurier Matthieu Witvoet. En 2022, j’ai terminé le marathon aquatique de 57 kilomètres entre Santa Fe et Coronda en Argentine, l’une des courses en eau libre les plus difficiles au monde. Et en avril, je suis parti en Afrique du Sud pour réaliser un défi solidaire avec l’animateur télé globe-trotteur Ismaël Khelifa : 30 kilomètres à la nage et 100 kilomètres à vélo. Ce défi a permis de récolter des fonds pour construire un terrain multisport pour les jeunes du township de Langa

...

Ce contenu est réservé aux abonnés ou aux adhérents de la mutuelle.
Vous pouvez trouver le code d'accès dans l'édition papier de Viva Magazine, en bas de page dans le cahier central. Aperçu magazine


Veuillez vous identifier pour afficher l'article.

Connexion pour les abonnés ou les adhérents