2 500 cas de cancer sont diagnostiqués chaque année chez les enfants et adolescents. Ce sont surtout des leucémies, des tumeurs du système nerveux central et des lymphomes. Chez les adolescents, ces derniers prédominent, devant les leucémies
aiguës, les cancers de la thyroïde, les tumeurs germinales gonadiques – qui se développent dans les ovaires ou les testicules –, les tumeurs du système
nerveux central, les tumeurs osseuses. Ces cancers sont très particuliers car l’organisme des enfants et des ados est en pleine croissance. Chez eux, c’est le processus de division cellulaire qui est atteint : les cellules se multiplient plus que ne le nécessite le renouvellement cellulaire classique et envahissent le tissu, empêchant son fonctionnement normal.

En moyenne, aujourd’hui, la survie des enfants atteints de cancer, en France, est estimée à 92 % à un an après le diagnostic et à 82 % à cinq ans. Chez les adolescents, elle est estimée à 94,5 % à un an et à 81,8 % à cinq ans. (Source Inserm.)