« J’ai cette forte croyance que tout le monde possède un potentiel à révéler »

Claire Tournefier-Droual, Fondatrice de Rejoué, ambassadrice de l'économie circulaire. Vitry, 4 octobre 2021.

Claire Tourneffier a fondé l’association Rejoué qui accompagne, depuis 2012, des personnes en réinsertion pour donner une seconde vie aux jouets délaissés par nos bambins.

A la naissance de mon fils en 2007, j’ai pris conscience de la surconsommation de jouets. 100000 tonnes de jouets sont jetés à la poubelle chaque année, l’équivalent de dix tours Eiffel !

J’étais en parallèle bénévole à la Croix- Rouge où l’on croulait sous les dons. Il y a eu comme un déclic.

J’ai quitté mon job dans l’événementiel pour lancer un projet autour du recyclage des jouets et de la réinsertion sociale. J’ai essuyé beaucoup de refus au départ : “Vous n’allez pas y arriver, c’est trop compliqué, vous n’allez pas réussir à former les gens. ” J’ai cette forte croyance que tout le monde possède un potentiel à révéler.

L’inclusion est l’ADN de Rejoué. Sans les hommes et les femmes, rien ne se fait. Ce qui me motive, c’est d’amener ces personnes en réinsertion vers la stabilité économique et l’autonomie. Le jouet a un énorme potentiel en termes d’apprentissage pour les enfants mais aussi pour les publics en difficulté : il faut par exemple savoir compter les pièces, lire les notices…

Autant de compétences de base pour trouver un emploi. Aujourd’hui, nous accompagnons 60 personnes chaque année, qui collectent 35 tonnes de jouets et produisent 50000 articles. Les jouets sont rénovés, nettoyés puis réparés, avant d’être revendus à petit prix, dans nos boutiques, à des particuliers et des professionnels de l’enfance. »


www.rejoue.asso.fr

CÉLINE DELAVILLA

Lire aussi l’interview de Claire Tournefier sur www.vivamagazine.fr