L’épidémie de grippe saisonnière bat son plein en France. On déplore déjà 26 morts depuis le mois de novembre. Tout le pays est touché. On peut encore se faire vacciner jusqu’au 29 février.
 

Toute la France se trouve en phase épidémique. Les consultations pour syndrome grippal ont bondi par rapport à la semaine dernière. Près de 9 000 personnes se sont rendues aux urgences pour un syndrome grippal. Parmi elles, 810 ont été hospitalisées. On peut noter, cette année que les enfants sont particulièrement touchés. Les moins de cinq ans représentant près d’un tiers des passages aux urgences et des hospitalisations pour grippe, d’après les chiffres de Santé publique France.

Depuis novembre, 311 cas graves ont été admis en réanimation dont 26 sont décédés. L’âge moyen de ces cas graves est de 52 ans et 73 % présentaient des facteurs de risque de complication (âgés de plus de 65 ans, maladies chroniques, etc.). Chez ces derniers, les trois quarts n’étaient pas vaccinés contre la grippe (parmi ceux dont le statut vaccinal était connu).

Se protéger

La vaccination est un moyen efficace de se protéger, surtout pour les personnes fragiles. Le vaccin antigrippal mis au point pour cet hiver protège bien contre les virus en cours. On peut encore se faire vacciner, jusqu’au 29 février. Et nouveauté, cette année, les pharmaciens peuvent le faire. Déjà un million de patients sont vaccinés contre la grippe en pharmacie.

Grippe : 10 000 décès chaque année

Chaque année, la grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de personnes. Elle entraîne des dizaines de milliers de passages aux urgences et fait 10 000 morts en moyenne. Au niveau mondial, l’Organisation mondiale de la santé (Oms) dénombre entre 290 000 et 650 000 par an.