Les chiffres sont rassurants du côté de l’épidémie de Covid-19 puisque l’on assiste à une nouvelle baisse des hospitalisations. Le nombre de tests positifs est lui aussi en régression.

Selon Santé publique France, le nombre de personnes malades du Covid-19 et hospitalisées a continué de baisser jeudi 30 septembre, avec un taux de positivité des tests lui aussi toujours bas.

Dans les services qui accueillent les malades les plus gravement atteints, on compte 1 414 patients (contre 1 466, la semaine dernière).

Le nombre de décès s’élève à 116 713 depuis le début de l’épidémie, dont 89 878 à l’hôpital.

En revanche, le confinement, en vigueur depuis le 7 septembre en Nouvelle-Calédonie, est prolongé de deux semaines en raison d’une circulation encore trop élevée du Covid-19.

Vaccination anti-Covid

50 511 359 personnes ont reçu au moins une injection (soit 74,9 % de la population totale) et 48 587 105 personnes sont entièrement vaccinées (soit 72,1 % de la population totale).

Dans le monde, le constat n’est pas aussi positif. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 15 des 54 pays africains ont entièrement vacciné au moins 10 % de leur population, tandis que la moitié des pays du continent n’en a vacciné que 2 % ou moins.

Au tableau d’honneur de la vaccination sur le continent africain : les Seychelles et l’Ile Maurice ont complètement vacciné plus de 60 % de leurs habitants, le Maroc 48 %, la Tunisie, les Comores et le Cap-Vert plus de 20 %.

La France va donner aux pays pauvres 120 millions de doses, soit le double de ce qu’elle prévoyait, a promis Emmanuel Macron samedi 25 septembre. « La France s’engage à doubler le nombre de doses qu’elle donne. Nous passerons de 60 millions à 120 millions de doses offertes. C’est-à-dire plus de doses, à date, que nous n’en avons faites dans le pays ».

Les Etats-Unis ont aussi annoncé leur intention de doubler leurs dons de vaccins contre le Covid-19, portant le total de doses promises à des pays pauvres à plus de 1,1 milliard.