Bientôt des Maisons de l'obésité ?

Le groupe de travail formé par la Société française et francophone de chirurgie de l’obésité et des maladies métaboliques (SO.FF.CO.MM), l’Académie nationale de chirurgie et le Collectif national des associations d’obèses (Cnao) a rendu public son Livre blanc de 13 recommandations concernant le suivi des patients après une chirurgie bariatrique. Ces propositions constitueront une base de travail pour la nouvelle commission de la Haute Autorité de santé (Has) chargée de formuler les prochaines recommandations de l’agence.

La principale mesure proposée par le Livre blanc est la création de « Maisons de l’obésité » labellisées sur le modèle des Maisons du diabète. Elles pourraient réunir en un seul lieu « non anxiogène » tous les professionnels, chirurgiens, médecins, nutritionnistes, psychiatres, psychologues, infirmiers et patients experts concernés par ces troubles multifactoriels.

Ce nouveau dispositif viendrait compléter les 37 centres spécialisés de l’obésité (Cso) mis en place par le 3e Plan national nutrition santé (Pnns) et le Plan obésité. 

Le Livre blanc préconise également que les consultations diétiétiques soient prises en charge par l’assurance-maladie pour les patients obèses.

Il préconise également un meilleur suivi des patients ayant subi une chirurgie bariatrique. Dans les faits, la moitié des 47 000 patients opérés en France ne consultent plus deux ans après l’opération. Les raisons sont multiples : consultations non remboursées, culpabilité suite à une reprise de poids… Beaucoup reprennent du poids, sont confrontés à des problèmes psychologiques graves ou à des carences nutritionnelles importantes, car la chirurgie bariatrique n’est pas une solution magique et ne règle pas les problèmes qui ont présidé à l’obésité.

 

La chirurgie bariatrique, c’est quoi ?

Il s’agit de différentes techniques opératoires qui consistent à restreindre l’absorption des aliments, diminuant, de fait, l’apport calorique journalier. C’est une chirurgie lourde uniquement réservé aux obésités morbides.